Suivez-nous :

Guitare LiveCours de guitarePar style › [Fusion] Les approches chromatiques (2)

[Fusion] Les approches chromatiques (2)

Cours Par style / Fusion
Démarrer le cours

Résumé du cours

Nous avons vu dans le mois dernier comment approcher une note de façon chromatique dans un esprit jazz fusion. Nous allons approfondir avec ce mois-ci d’autres approches chromatiques avec des plans joués sur un playback utilisant le mode dorien.

Sujet(s) abordé(s)

chromatismefusionchromatiquearpègeseptièmedorienmodes grecs
Discussions à propos de ce cours

Le 03/10/2006

Ben dis donc, y a pas foule.
Remarquez, c'est bien, ca prouve que tout le monde à tout assimilé parfaitement

Le 03/10/2006



olivier olmos a écrit :

Ben dis donc, y a pas foule.
Remarquez, c'est bien, ca prouve que tout le monde à tout assimilé parfaitement



Sois pas déprimé Olivier, il est bien ton cours . Je crois juste qu'il se passe un peu de questions : il faut essayer, essayer, et essayer encore jusqu'à ce que ce genre d'approche devienne naturelle (dans 10 ou 15 ans pour moi ).

Le 04/10/2006

Nonnon, j'avais remarqué ce cours et je vais apprendre ces plans. C'est juste que 1) j'ai plein de trucs à bosser, j'ai un prof de gratte et 2) Ce qui serait bien c'est qu'on puisse recevoir un email quand il y a un nouveau cours dans un domaine précis. Autrement faut fouiner et pas tout le monde le fait.

Bon à part ça c'est des super plans, je me réjouis de les savoir.

Le 10/10/2006

J'aimais mieux quand tu les montrais p'tit bout par p'tit bout, comme dans le cours précédent, Ô homme sans tête.

Le 27/10/2006



olivier olmos a écrit :

Ben dis donc, y a pas foule.
Remarquez, c'est bien, ca prouve que tout le monde à tout assimilé parfaitement




Chuis ton disciple, ô homme sans tête... J'ai déjà le premier plan et en comptant celui du cours précédent, je sais plus où donner de la gratte: J'ai des gigs et des concerts et des jams et des répètes à n'en plus finir... Laisse-moi encore quelques semaines pour ingurgiter le reste Après, faudra débrancher la prise pour me faire arrêter de jouer.

Merchi, Ô homme sans tête pour ces plans formidables.

Olivier Olmos

Evaluer
Ma note :