Suivez-nous :

Guitare LiveCours de guitarePar style › Jouer à la manière de John Petrucci (Dream Theater)

Jouer à la manière de John Petrucci (Dream Theater)

Cours Par style / Metal
Démarrer le cours

Résumé du cours

Actuellement en tournée, Dream Theater est devenu l’un des plus grands groupes de metal progressif. Son guitariste John Petrucci , à la technique redoutable, a quelques astuces et plans préférés. Je vous propose de les aborder sur une rythmique facile et des plans solos de difficulté moyenne à difficile.

Sujet(s) abordé(s)

triadequintoletaller retourjohn petrucci
Discussions à propos de ce cours

Le 29/09/2007



evryman a écrit :

Salut Pascal et merci pour ton cours sur le maitre Petrucci
Loin d'atteindre l'objectif de ce cours en terme de vitesse, j'ai une question au sujet du pincement avec le médiator.
Quand je joue, surtout avec le micro aigu, chaque note que je fais est accompagné d'un son de frottement du médiator sur les cordes. C'est pas très beau à l'oreille mais je n'arrive pas à l'éviter. Comment faire?
Et puis j'ai aussi l'impression que chaque fois que je touche une corde, celle ci resiste et ralenti mon jeu. C'est normal ça ou je tiens le médiator n'importe comment?

A+ et merci encore pour tes cours.




Salut Evryman,

Est-ce que ton médiator se plie quand tu joues? Est-ce que tu le tiens assez fermement? Sinon, essaie aussi de le tenir de façon à ce que ce soit que le bout du médiator qui frotte les cordes.

Tiens-moi au courant,

Pascal.

Le 29/09/2007

Mon médiator ne se plie pas vraiment. Faut dire qu'il fait 2 mm (plastique).
Mais c'est vrai que j'ai une tendance à faire glisser le tranchant du médiator sur les cordes. En fait, j'attaque les cordes à 45° en ramenant le mediator vers le chevalet. Si j'attaque les cordes perpendiculairement à leur axe, ça me gène dans mes mouvements. D'un autre coté, je ne vois pas vraiment comment faire autrement. Je vais essayer de jouer avec le bout de la pointe comme tu me le conseilles et à 45°. Le fait d'avoir une longueur de frottement moins important limitera le bruit parasite. A moins qu'il faille attaquer la corde à 90°.
Sinon il me semble que je tiens assez fermement mon médiator.

Et pour la position de la main, c'est comment le mieux? Je pince les cordes au dessus du micro grave avec la main poser sur le coin de mon chevalet. C'est bien comme ça? J'ai une Ibanez avec vibrato simple.

A+

Evryman

Le 12/10/2007

Salut

Après avoir vu Dream Theater au Zénith la semaine dernière, je me suis retrouvé assez motivé pour regarder à nouveau de près certains des plans de Petrucci.

Un classique de Petrucci dont on parle peu, c'est l'arpège augmenté. J'ai donc mis ça dans la sonothèque, c'est extrait de Kindred Spirits, un petit instant de shred qui m'a toujours impressionné :
http://www.guitare-live.com/plan,john-petrucci,203.html

Je ne connais malheureusement pas la manière dont Petrucci joue le début de la 2e mesure. Je serais intéressé si tu avais, Pascal, quelques précisions à apporter sur ce plan !

Le 12/10/2007

Les arpèges augmentés ont une sonorité très particulière. John les utilise avec parcimonie. La notation rythmique dans la sonothèque n'est-elle pas un peu étrange?

Pascal.

Le 12/10/2007



Pascal Vigné a écrit :

Les arpèges augmentés ont une sonorité très particulière. John les utilise avec parcimonie. La notation rythmique dans la sonothèque n'est-elle pas un peu étrange?



Tu fais référence à la mesure en 7/4 ? Je ne sais pas si la notation convient mais en tous cas, ce que j'entends, c'est :

- 2 mesures en 4/4 pour Rudess tout seul (elles ne figurent pas dans la partoche que j'ai mise)
- la même chose pour Petrucci (doublé par Rudess) avec 3 temps en plus à la fin pour retomber calmement sur le La.

Donc pour ce que j'ai mis dans la sonothèque, peut-être aurait-il fallu noter deux mesures en 4/4 et une en 3/4, je n'en sais rien, mais c'est bien ce nombre là de temps que j'entends .

Si tu as un correctif à faire, n'hésite pas. Si j'ai mis le lien dans ce topic, c'est pour éventuellement en discuter avec toi.

Edit : sinon, Petrucci semble avoir le temps de faire une légère pause entre le sweep et la phrase suivante. J'en déduis qu'il joue son sweep à un débit sûrement supérieur au sextolet.

Pascal Vigné

Evaluer
Ma note :