Suivez-nous :

Guitare LiveCours de guitareThéorie › La gamme ton-ton

La gamme ton-ton

Cours Théorie / Harmonie Tonale
Démarrer le cours

Résumé du cours

La gamme ton-ton est l'une des plus simples à aborder. Il s’agit d’une gamme de 6 notes, qui, vous l’aurez deviné, est composée d’une succession de "tons". Ce qui va la rendre plutôt facile à mémoriser !

Sujet(s) abordé(s)

tongamme
Discussions à propos de ce cours

Le 09/09/2007



olivier olmos a écrit :

Non, ce n'est pas vague; elle s'utilise sur des accords 7emes qui n'ont pas de quinte juste, c'est à dire 7eme/5# ou 7eme/5b




J'utilise une gamme ton-ton sur cette presta à 00:35
http://www.guitare-live.com/guitare-archives,1021,7.html#17435

(grille : C7M - C#m7b5 - Dm7 - G7)

Je l'utilise sur un G7 de base, non enrichi. Ai-je fait une erreur ?

Le 10/09/2007



Dr J a écrit :



olivier olmos a écrit :

Non, ce n'est pas vague; elle s'utilise sur des accords 7emes qui n'ont pas de quinte juste, c'est à dire 7eme/5# ou 7eme/5b




J'utilise une gamme ton-ton sur cette presta à 00:35
http://www.guitare-live.com/guitare-archives,1021,7.html#17435

(grille : C7M - C#m7b5 - Dm7 - G7)

Je l'utilise sur un G7 de base, non enrichi. Ai-je fait une erreur ?




D'un point de vue théorique strict oui, mais d'un point de vue pratique, tout est permis

Le 10/09/2007



olivier olmos a écrit :


D'un point de vue théorique strict oui, mais d'un point de vue pratique, tout est permis




Vous voulez dire qu'en pratique sur un accord 7°, "tout est permis". Plus précisément, sur un 7° de dominante dans une grille tonale, on peut mettre un peu ce qu'on veut, voire même à l'extrême n'importe quoi ? faut-il pour cela que cet accord soit un accord de résoution, par exemple, ou qu'il remplisse d'autres condition s?

Le 10/09/2007



Dr J a écrit :



olivier olmos a écrit :


D'un point de vue théorique strict oui, mais d'un point de vue pratique, tout est permis




Vous voulez dire qu'en pratique sur un accord 7°, "tout est permis". Plus précisément, sur un 7° de dominante dans une grille tonale, on peut mettre un peu ce qu'on veut, voire même à l'extrême n'importe quoi ? faut-il pour cela que cet accord soit un accord de résoution, par exemple, ou qu'il remplisse d'autres condition s?




A partir du moment ou l'on entend une note ou une phrase sur un accord, pourquoi ne pas la jouer...

Le 10/09/2007



olivier olmos a écrit :


A partir du moment ou l'on entend une note ou une phrase sur un accord, pourquoi ne pas la jouer...




Parce qu'il y a des phrases qui ne sont pas naturelles à certaines oreilles. Je pense à mes oreilles d'occidental élevé à la gamme majeure, je n'aurais jamais imaginé "chanter" (imaginer) une gamme diminuée sur un accord diminué. Ca n'est pas une mélodie qui serait sortie spontanément de ma bouche, ni même la gamme ton-ton.

Après savoir que sur tel ou tel accord, on peut placer telle ou telle gamme, c'est de la théorie qui permet s'enrichir son discours, de manière scolaire au début, quand on ne connaît pas et qu'on se forme et qui, avec la pratique deviendra plus naturelle, une fois que les doigts, l'esprit et les oreilles se seront habitués à cette nouvelle couleur.

Mais avant cette étape, nous avons besoin de guides pragmatiques.

Olivier Olmos

Evaluer
Ma note :