Suivez-nous :

Promo : un capodastre offert pour tout abonnement et réabonnement Premium annuel à Guitare Live ! Profitez-en !
Guitare LiveMagazineGuitare Live N° 15Statique ou dynamique : quel micro choisir ?

Statique ou dynamique : quel micro choisir ?

Scène ou studio, seul ou en groupe, quel micro ?

Comme nous l’avons vu rapidement le mois passé, on distingue grandes familles bien distinctes de micros : les micros dynamiques et les micros statiques. Choisir l’un ou l’autre pour un enregistrement varie selon le contexte de jeu du guitariste.

L'objet de cet article n'étant pas de s'adresser à de futurs ingénieurs du son mais à des musiciens, je n’entrerai pas dans les détails techniques concernant le fonctionnement. Ce qu'il est important de mémoriser, c'est cette différence fondamentale entre les deux : un micro statique a besoin d'être alimenté en courant électrique pour fonctionner.

C'est la fameuse alimentation phantom qui délivre 48V que l'on retrouve sur les tables de mixages, les préamplis et certaines cartes son qui sont dotées de préamplis.

Le micro dynamique, lui se passe allègrement de cette alimentation. Nous avons vu le mois précédent comment les câbler et nous allons voir aujourd’hui les différences en matière de rendu sonore.

Les micros statiques ont un son beaucoup plus fin et précis que les micros dynamiques. Donc à votre avis lequel est le plus adapté pour un guitariste jouant dans son home-studio ?

Je vous propose de réécouter les deux enregistrements réalisés le premier avec un micro dynamique Shure SM58 et l’autre avec un statique Shure KSM32.

Montez le volume de vos enceintes assez fort car les niveaux sont très bas au début pour éprouver la sensibilité du micro. Dans les deux cas, le micro est à 1 mètre de l'instrument et le fichier se compose d'une partie en harmonique très douce suivi d'un arpège aux doigts plus fort.

Voici l'enregistrement avec le micro dynamique. N'hésitez pas à télécharger le mp3 pour "voir" la forme d'onde comme le proposent des logiciels du type Windows Media Player.:

Voici l'enregistrement avec un micro statique dans les mêmes conditions :

Examinons maintenant les formes d'ondes dans un séquenceur comme Cubase SX. Voici une capture d'écran de ce que l'on voit :

Tout comme on l'entend sur le mp3, la différence de niveau à la restitution du son s’observe sur la forme d'onde. C'est très net : le micro dynamique est complètement à la rue face au statique dans tous les cas de figure à cette distance.

La guitare perd du corps, du velouté, on a le sentiment que le guitariste est chez le voisin, bref ça sonne petit. Le seul avantage du micro dynamique, c'est qu'on entends moins fort les bruits de doigts et autres perturbations externes.

Pour que le modèle dynamique s'en sorte mieux point de vue sonore, il aurait fallu le coller presque dans la rosace mais même s'il aurait gagné en grain, il serait encore loin du statique question finesse et rondeur générale.

Avec le micro statique en revanche, on a déjà même à 1 mètre de distance, l'impression que le guitariste est très proche de nous en tant qu'auditeur, et c'est bien l’une des composantes importantes d'un rendu naturel.

Le travail ensuite au mixage avec l'ajout de quelques effets bien sentis feront naître un petit miracle dans les oreilles averties... Mais nous n'en sommes pas encore là !

Le micro dynamique

Ici on est en présence d'un micro solide, tout terrain : le micro dynamique est d’une conception plus robuste qu’un micro statique, qu’une chute peut endommager définitivement.

Nous l’avons entendu, le dynamique n’est pas très adapté à la prise léchée d'un instrument acoustique en studio d'enregistrement. Pourtant certains modèles comme le Sennheiser E609 qui a succédé au 509 ou bien le Shure SM57 peuvent faire des merveilles sur une caisse claire ou devant un ampli de guitare !

Un autre dynamique incontournable est le SM58 toujours chez Shure. C'est LE micro de chant sur scène ! Il en existe beaucoup d'autres mais celui-ci est le plus employé et je connais certaines chanteuses qui en ont toujours un dans leur sac à main à coté du rouge à lèvres, au cas où...

Les prix sont abordables et l'on dépassera rarement 150 euros pour ce type de micro.

Publié dans le magazine N° 15 de Mars 2006


Voir le magazine