Suivez-nous :

Guitare LiveParcoursComment transcrire un morceau à l'oreille ?

Comment transcrire un morceau à l'oreille ?

Présentation


Avec l'arrivée d'internet et des logiciels d'édition et de lecture de partitions, le guitariste est devenu un brin déconnecté de ses oreilles. Or, sans une bonne oreille pas de bon musicien. Dans cette série, vous apprendrez comment entendre et décortiquer des mélodies ou des grilles.

Comment transcrire un morceau à l'oreille ? Part 1
Il n’y a pas un mois qui passe sans qu’un guitariste me demande des conseils à propos de la maîtrise de l’oreille. Le fait que, depuis une dizaine d’années, tous les morceaux soient facilement accessibles en partition (ou tablature) sur internet a considérablement contribué à une dégradation du niveau de l’oreille des guitaristes. Transcrire de la musique est nécessaire pour comprendre et maîtriser l’instrument. En ce qui concerne le développement de l’oreille, rien ne remplace pas la pratique fréquente de la transcription. La série de cours qui va suivre vous donnera les premières clefs pour faire de bons relevés.

Comment transcrire un morceau à l'oreille ? Part 2
Je ne le dirais pas assez : Transcrire de la musique est nécessaire pour comprendre et maîtriser l’instrument. Dans cette leçon, nous développerons la corrélation entre ce que vous entendez et ce que vous jouez. Je vous conseille donc de vous munir de votre guitare afin de vous en servir de guide chant. Tous les points exposés dans ce cours feront appel a vos talents de chanteur. Exercez-vous plusieurs fois au cours de la leçon, puis répétez ces exercices le plus souvent possible (avec ou sans la guitare). Vous améliorerez ainsi votre connaissance : des intervalles, de la gamme Majeure, de votre instrument (guitare ou basse).

Comment transcrire un morceau à l'oreille ? Part 3
Le Système tonal (ou système harmonique tonal) constitue la plupart des morceaux qui passent à la radio. Cela veut dire que ces morceaux utilisent des accords liés ensemble d’une façon logique. La base de ce système harmonique tonal est la construction des degrés de la gamme Majeure. Les degrés de la gamme Majeure sont une suite d’accords construits à partir des notes de la gamme Majeure. Ils sont uniquement constitués des notes de la gamme dont ils font partie. Chaque degré est construit de tierce en tierce, et possède une couleur qui lui est propre. Chaque degré est numéroté de 1 à 7 (il n’y a que 7 notes différentes dans la gamme Majeure !) et noté en chiffres Romains. Les accords les plus usuels sont constitués de suite de tierces et ne comportent que trois notes (tonique, tierce, quinte) et on les appelle des TRIADES. On peut aussi étendre la construction des degrés de la gamme Majeure aux accords à 4 sons (tonique, tierce, quinte, septième). On arrive assez rapidement a reconnaître à l’oreille quel degré est joué dans une tonalité, si on en a la note de base.

Comment transcrire un morceau à l'oreille ? Part 4
Cette série de leçons est bien plus dure qu’elle n’y parait. Elle nécessitera de refaire plusieurs fois les exercices qui la compose afin de progresser de manière évidente. Dans ce cours N°4, nous nous attaquons à séquences de phrasé typique de guitaristes. Ces cellules de notes, quelle soient décalées par rapport au temps ou non, sont très fréquentes. C’est pour cela qu’il faut exercer vos oreilles à les reconnaitre instantanément. Ce cours reprend des éléments du cours 2.

Comment transcrire un morceau à l'oreille ? Part 5
Améliorer son oreille est un processus lent, qui demande beaucoup d’entraînement. Loin de vous donner tout l’entraînement nécessaire, cette série de cours est là pour vous donner des clefs et une méthode efficace pour vous aider dans vos futures transcriptions.

Comment transcrire un morceau à l'oreille ? Part 6
Entendre les modes ou les gammes jouées dans un morceau permet trouver beaucoup plus rapidement les parties de solo ou les mélodies. Le musicien aguerri opère souvent en s’appuyant sur les similitudes ou les différences avec les modes qu’il connaît bien. Il reconnaîtra le Lydien, par exemple, comme étant un mode qui ressemble à la gamme Majeure mais qui possède une quarte augmentée (Gamme Majeure + 4te aug = Lydien). L’utilisation de gammes références et d’intervalles est la bases d’une reconnaissance rapide des autres modes.

Détails du parcours


Intervenants



Chris Rime

Sommaire


Comment transcrire un morceau à l'oreille ?

Prix : 5.00 €
Acheter
Sommaire